Comment choisir son clearomiseur

.

1. Le clearomiseur en détail.
2. Comment fonctionne un clearomiseur.
3. Les critères pour bien choisir son clearomiseur.
4. Les 4 grandes familles de clearomiseur.
5. Comment choisir la valeur de la résistance.
6. La quête du sweet spot.
7. Le Sub Ohm, c'est quoi.

8. Connexion : quel clearomiseur pour ma batterie.
9. Durée de vie d'une résistance et quand la changer.
10. Comment entretenir un clearomiseur.
11. Remplir un clearomiseur.
12. Changer la résistance d'un clearomiseur.
13. Eviter le goût de brûler (dry hit) ou parasite.
14. Comment éviter les "glouglous" et les fuites.

Les composants du clearomiseur

Quel que soit le modèle, une cigarette électronique est composée d’une batterie et d’un clearomiseur ou atomiseur. Les clearomiseurs n'ont pas tous le même nombre de composants selon les modèles et les marques.

  • Le clearomiseur ou atomiseur est constitué d’un drip tip embout que l’on porte à la bouche pour vapoter.
  • Le corps du clearomiseur ou réservoir  et  est équipé, à l'intérieur, d'un tube central que l'on défini par une "cheminée". Cette cheminée fait la jonction entre deux éléments, drip tip et résistance, il véhicule la vapeur de l'un à l'autre.
  • La résistance ou tête d'atomiseur  possède une mèche (ou des mèches) qui par capillarité amènent le e-liquide au fil résistif de la résistance. Une pression sur le switch (fire) de la batterie déclenche le processus de chauffe de la résistance en vaporisant le e-liquide. La vapeur, ainsi délivrée, remonte le long de la "cheminée" jusqu'au drip tip par lequel l’utilisateur inhale.
  • La base ou embase , est la partie inférieure du clearomiseur, elle fait la jonction avec la batterie par l'intermédiaire d'un pas de vis, c'est la connexion ou connectique. La résistance, ou la tête d'atomiseur, vient se visser dessus.

1. LE CLEAROMISEUR EN DETAIL

C’est un système assez simple qui permet de chauffer le e-liquide présent dans le réservoir. Les clearomiseurs se caractérisent par la facilité d’utilisation et également par leurs performances.

Il est composé de 5 parties distinctes :

 Le drip tip aussi appelé embout buccal que l’on porte à la bouche par lequel on aspire la vapeur. Selon le modèle, on n’aura pas forcément le même embout , forme et matière. Le Drip Tip est du type 510 (universel), adaptable à la majorité des clearomiseurs, permet de choisir l’embout qui convient le mieux.

Le Drip tip est un élément essentiel dans la personnalisation et dans l’esthétisme de son setup. Sans oublier la mise en bouche…. Fun ou pratique, à chaque lèvre et à chaque style de vape son embout. Il en existe un grand nombre dans différentes formes et matières (Acier inoxydable, Verre, Delrin, Téflon, Ebonite…).

  • Acier inoxydable : l’avantage, il offre une très grande résistance, facile d’entretien.
  • Verre : l’avantage, il ne chauffe pas au contact des lèvres, même avec une puissance élevée, cependant, il reste fragile.
  • Delrin : ses caractéristiques proches du téflon, faible adhérence du e-liquide sur la paroi, extrêmement résistant aux chocs, conductivité thermique légèrement en dessous du Téflon, très doux au contact des lèvres.
  • Téflon : (PTFE) nom générique, qui grâce à sa faible conductivité thermique ne chauffera pas de façons excessives, pas d’adhérence du e-liquide sur la paroi, très doux au contact des lèvres, et plus agréable à utiliser si on tendance à mordiller le bout du drip tip.
  • Ebonite (caoutchouc dur) : plus doux en bouche que l’acrylique, c’est la matière traditionnelle des stems (drip tip très long) principalement utilisé sur les e-pipes.

 -  Le réservoir ou Tank : c’est la partie destinée à accueillir le e-liquide. Il peut contenir entre 1 ml et 10 ml, la contenance est un facteur à ne pas négliger, car elle va définir l’autonomie du clearomiseur, elle peut varier de 1 ml pour les plus petits à 10 ml pour les plus grands et va dépendre également de leurs diamètres.

Généralement cylindrique, il peut être en plastique (Makrolon, PMMA ou plexiglass), en verre (Pyrex, Borosilicate) ou en métal (Inox, Aluminium), chaque matériau composant le réservoir a des caractéristiques différentes, résistance aux chocs, à la chaleur, rendu des saveurs.

  • PMMA (plastique, Makrolon, Plexiglas : l’avantage du matériau, il est transparent, plus solide que le verre, plus vulnérable aux liquides "agressifs" (menthol, Cannelle et aux agrumes). Il peut garder un goût résiduel après un nettoyage.
  • Verre (Pyrex) : se distingue par sa neutralité en matière d’arôme après un nettoyage, résiste à la corrosion.
  • Inox (Aluminium) : il est neutre et solide, cependant, son inconvénient c’est son opacité et de ne pas pouvoir le niveau de e-liquide s'il ne posséde pas de fenêtre de visualisation.

La cheminée, elle se présente sous la forme d’un tube métallique à l’intérieur et au centre du réservoir. Elle permet d’amener la vapeur de la chambre d’atomisation jusqu’au drip tip.

 La résistance (Coil) est l’une des pièces les plus importantes du clearomiseur (atomiseur) puisque c’est l’association des 2 éléments qui la composent. La résistance contient un fil résistif en (Kanthal, Nichrome ou Inox). Elle entoure une mèche en (fibres de silice, fibres de verre ou de coton) qui a pour fonction de stocker le e-liquide présent dans le réservoir et l’amène par capillarité au fil résistif.

Le système de vaporisation est généré par la pression sur le bouton (switch ou fire) de la batterie de la e-cigarette ou Mod. Il provoque la chauffe de la résistance en contact avec la mèche imbibée. Le e-liquide qui se transforme en vapeur et remonte le long de la cheminée jusqu’au drip tip lors de l’inspiration.

 La base également appelée embase, du type 510 ou eGo est la partie inférieure du clearomiseur ou atomiseur. Elle est relié à la batterie par un pas de vis,  et vient se fixer sur la batterie. C'est elle qui réalise la connexion. La résistance est vissée sur la base.

Sur les modèles de clearomiseurs plus performants, elle intègre une bague de réglage d’arrivée d’air (Airflow) permettant d’ajuster ce volume d'air et donc de modifier le rendu en fonction de ses préférences (tirage serré ou aérien).

2. COMMENT FONCTIONNE UN CLEAROMISEUR

La batterie sert à donner l’impulsion électrique à la résistance située dans le réservoir du clearomiseur. Par une pression sur le bouton (switch ou fire) situé sur la batterie de la e-cigarette ou du Mod, elle libère le courant et provoque la chauffe de la résistance.

Les mèches s'imbibent du e-liquide contenu dans le réservoir et l’amène par capillarité sur la résistance. En chauffant le e-liquide se transforme en vapeur. La montée en température est rapide et comprise entre 50° et 300° pour certains modèles.

3. LES CRITERES POUR BIEN CHOISIR SON CLEAROMISEUR

Le choix d’un clearomiseur est primordial, aussi, certains critères sont à prendre en considération. Comme, la température de la vapeur (chaude, tiède ou froide), la contenance du réservoir pour l’autonomie du e-liquide, la consommation en e-liquide, la consommation en énergie de la batterie, le rendu des saveurs, le volume de vapeur, le hit. Le diamètre du clearomiseur est aussi un critère non-négligeable ainsi que le prix.

D’autres paramètres étroitement liés influencent sur la qualité de vape. Le dispositif d’atomisation, on parle de résistance, est le cœur du clearomiseur, elle joue un rôle important sur le rendu final de la vape. Quantité et qualité de vapeur produite, en fonction de ses performances, influence aussi sur la consommation en e-liquide et en énergie de la batterie.

La résistance est constituée d’un fil résistif enroulé en spirale autour d’une mèche (fibre de silice ou fibre de verre, fibre de céramique, coton organique…). La mèche a pour fonction de l’amener par capillarité sur la résistance pour qu’il soit vaporisé.

La résistance est solidaire de la mèche, son montage diffère suivant les modèles, ainsi que la position de la résistance.

Top Coil : résistances + mèches (longues ou courtes) vissées vers le haut du clearomiseur (côté drip tip), procurent une vapeur un peu plus chaude. Le clearomiseur monté en "Top Coil" le plus connu est le Stardust).

Bottom Coil : résistances + mèches (généralement beaucoup plus courtes), placées en bas du réservoir du clearomiseur (côté batterie). Ce montage consomme moins d’e-liquide et offre une meilleure expérience de vape.

Les différents types de résistances :

  • Résistance Simple (Single Coil) : elle est communément constituée d’une résistance montée horizontalement autour d’un brin de silice, permet d’avoir une consommation d’e-liquide raisonnable et offre un excellent rendu des saveurs. (Montage sur les clearomiseurs eVod Kangertech).
  • Résistance Double (Dual Coil) : elle est constituée de deux résistances montées horizontalement (BDC) ou verticalement (BVC). Ces résistances offrent l’avantage d’optimiser la surface de chauffe, de ce fait, la vapeur produite sera plus chaude, plus conséquente, le rendu des saveurs mieux restituées et le hit plus prononcé. Elle est plus gourmande en consommation d’e-liquide. Le type de mèche qui compose la résistance est également l'un des facteurs du rendu de la vape. Lorsqu’elles sont composées de coton organique, les saveurs sont mieux restituées qu’avec des mèches en fibres de silice / verre.

La valeur de la résistance ou (impédance), mesurée en Ohm, définie par le symbole Ω, est liée à la composition de la résistance (diamètre du fil résistif, nombre de spires) joue un rôle non-négligeable sur la température de chauffe et le volume de vapeur.

Selon le type de résistance et la valeur choisie en Ohm, on n’aura pas le même rendu à puissance de chauffe égale. Plus la valeur d’une résistance est basse, plus elle chauffe et plus vite. La vapeur sera donc plus chaude et plus volumineuse, mais consomme toutefois un peu plus de e-liquide et d'énergie.

4. LES 4 GRANDES FAMILLES DE CLEAROMISEURS

Dans l’univers de la vape Kangertech, Aspire, Innokin et Joyetech ont une grande notoriété, par la qualité de leurs produits et leurs incessantes innovations.

4.1 - Les résistances à mèches : 

Ces résistances sont composées de mèches (brins de fibre de silice). Les résistances peuvent être à mèches courtes ou à mèches longues. Généralement situées sur la partie haute du réservoir du clearomiseur, on parle alors de "Top Coil".

Elles génèrent un beau volume de vapeur dense, un bon hit et créent une vapeur un plus chaude. Elles restituent à la perfection la profondeur des arômes, particulièrement appréciés avec les saveurs Tabac. La consommation en e-liquide est très raisonnable. L’inconvénient principal de cette résistance à mèches est l’alimentation en e-liquide. La résistance se trouvant en haut du réservoir, la mèche est naturellement moins en contact avec le e-liquide qui peine à remonter le long de la mèche pour conserver toute son hydratation. Il faudra venir, pencher et faire rouler légèrement entre les doigts le clearomiseur pour rétablir une bonne imbibition des mèches.

Les clearomiseurs à mèches "Top Coil": Clearo. T2 kangertech - Clearo. Iclear 30S Innokin - Clearo. Iclear 10 Innokin - Clearo. CE6 Ismoka - Clearo. CE4 Plus Stardust - Clearo. 1453 Justfog.

4.2 - Les résistances Aspire BDC et BVC, 2 types, pour les clearomiseurs de la marque Aspire :

  • La résistance BDC (Bottom Dual Coil) : est constituée d’une double résistance montée en parallèle horizontalement. Ce système permet une surface de chauffe plus importante et une vapeur abondante. La consommation en e-liquide est plus importante. Cette résistance est idéale avec l’utilisation de e-liquide riche en propylène glycol (PG) taux égal ou supérieur à 50 %.
  • La résistance BVC (Bottom Dual Coil) : est constituée d’une double résistance montée en parallèle verticalement. Elle procure un excellent rendu des saveurs et une vapeur très satisfaisante. Cette résistance est idéale avec l’utilisation de e-liquide riche en glycérine végétale (VG) taux égal ou supérieur à 50 %.

Clearomieurs équipés ou compatibles avec les résistances Aspire BDC et Aspire BVC : Clearo. Maxi BCD Aspire - Clearo. Mini Vivi Nova S BDC Aspire - Clearo. Vivi Nova S BDC Aspire - Clearo. CE5 BDC Aspire - Clearo. ETS BDC Aspire.

Les résistances Nautilus BDC et BVC Aspire : Ces Résistances Aspire Nautilus BDC et BVD sont conçues sur la même technologie que celles qui sont décrites çi-dessus.

  • Le clearomiseur Aspire NAUTLUS est équipé d’une résistance BDC (Bottom Dual Coil) double résistance montée en parallèle et à l’horizontale.
  • Le clearomiseur Aspire MINI NAUTILUS est équipé d’une résistance BVC (Bottom Vertical Coil) double résistance montée en parallèle et à la verticale.

Clearomiseurs équipés avec les résistances Aspire Nautilus : Clearo. Nautilus BDC et le Clearo. Mini Nautilus BVC.

4.3 - Les Résistances de la marque KANGERTECH AeroTank V2 et ProTank :

  • Résistance AeroTank V2 : est une résistance du type universelle Dual Coil, double résistante montée en parallèle, placée en bas du clearomiseur pour une meilleure chauffe du système. Elle génère une vapeur abondante et dense, vapeur tiède / chaude et acceptent tous types de e-liquide du très visqueux (VG) au très fluide (PG).

Elle est compatible sur toute la gamme des clearomiseurs AeroTank : Clearo. AeroTank V2 - Clearo. AeroTank Mega - Clearo. Mega Mow AeroTank - Clearo. Mow AeroTank - Clearo. GeniTank - Clearo. ProTank 3 - Clearo. Mini ProTank 3 - Clearo. eVod 2.

.

  • Résistance ProTank : est une résistance du type Single Coil (simple résistance) BCC (Bottom Coil changeable), une seule résistance placée côté batterie du clearomiseur. Génère une vapeur tiède / froide et offre un excellent rendu des saveurs. Le système de single Coil privilégie la restitution des saveurs à la production de  vapeur, il est conseillé aux e-liquides riches en propylène glycol (PG) pour les saveurs fruitées et gourmandes. La consommation en e-liquide très raisonnable.

Les résistances Single Coil ProTank compatible sur les clearomiseurs : Clearo. Mini ProTank 2 - Clearo. eVod BCC - Clearo. T3S.

4.4 - Les résistances Sub-Ohm :

Les résistances Sub-Ohm présentent une très faible valeur, généralement comprise entre 0,2 et 1 Ohm. Ce type de résistance procure une chauffe plus conséquente et plus rapide du e-liquide pour la production de vapeur. Ces résistances sont, en majorité, montées avec du coton organique aux dépens de la fibre de silice et fibre de verre. Le coton assure plus de capillarité, améliore le goût, avec une excellente restitution des saveurs, pour un rendu proche des atomiseurs reconstructibles.

Les clearomiseurs de dernières tendances équipés avec les résistances Sub-Ohm offrent de très bonnes performances et grâce à ses caractéristiques entrent en concurrences directes avec les atomiseurs reconstructibles sans les contraintes (montage, stabilisation des résistances).

Ils s’utilisent sur des Mods électroniques et sur les batteries acceptant des résistances très basses (0,2 et 1 Ω) et, une puissance élevée comprise entre 15 W et 100 W (Watts).

Certains clearomiseurs Sub Ohm sont polyvalents comme le : Mini SubTank - SubTank - SubTank Plus de chez Kangertech.

En effet sur ces modèles, l’intérêt est de venir installer un plateau reconstructible RBA, pour réaliser et utiliser son propre montage, économiquement un moins onéreux qu’un atomiseur reconstructible.

Les clearomiseurs Sub Ohm : Mini SubTank - Mini Subtank V2 - Subtank - SubTank Plus - Nano Subtank de kangertech - Atlantis de Aspire - Melo 2 et Melo 3 de Eleaf.

5. COMMENT CHOISIR LA VALEUR DE LA RESISTANCE

La valeur de la résistance est également un critère à prendre en considération pour profiter pleinement de la vape et des saveurs du e-liquide.

Plus la valeur de la résistance est faible, plus elle chauffe vite et plus fort.

  • Volume de vapeur plus important (la résistance chauffe plus fort et plus vite).
  • Le hit (sensation en gorge) est intensifié.
  • Durée de vie de la résistante plus réduite.
  • La batterie se décharge plus vite.
  • La consommation en e-liquide plus importante.
  • Risque de "Dry hit" (goût parasitaire de brûlé) en cas de mauvais usages (résistante mal hydratée, une chauffe trop importante), le e-liquide se vaporise plus vite.

Il est donc raisonnable de ne pas choisir d’entrer des valeurs de résistances trop basses, bien que les performances puissent être attrayantes.

Tableau récapitulatif des résistances à adopter en fonction de la tension (Volt) de la batterie :

Résistance Tension (Volt) de la batterie
1,5 Ω3,3 V à 4,2 V
1,8 Ω3,6 V à 4,5 V
2,2 Ω3,7 V à 4,8 V
2,5 Ω4,2 V à 5,5 V
2,8 Ω 4,4 V à 6,0 V

Pour les batteries à tension fixe, (volt) comme les eVod et eGo … réglées d’usine à 3,7 V, adopter des résistances avec des valeurs comprises entre 1,5 Ω et 2,2 Ω.

Le choix de la valeur de la résistance est plus facile et moins important sur une batterie à tension variable (V V) comme les batteries Spinner, Aspire…Le réglable entre 3,2 V et 4,8 V ou puissance (watt) variable (W V) permet de varier l’un ou l’autre, voire les deux. Le résultat final est le même et il s’agit avant tout d’une question de préférences et d’habitude.

En effet, il est possible de contrôler la puissance de la cigarette électronique. La tension variable permet de réguler le courant que l’on envoie dans l’atomiseur sans considération de sa résistance. Si la valeur de la résistance est trop basse, on baisse la tension et si au contraire, elle est trop élevée, on augmente la tension.

Quelques notions de puissance :

Plus la valeur de la résistance est faible, plus la puissance (Watt) de sortie sera élevée, à tension (Volt) équivalente.

A savoir la puissance idéale et optimale se situe entre 8 et 12 Watts, plage privilégiée, selon les ressentir des vapoteurs (articles, forums…).

Calcul de la puissance fournie par la résistance :

  • P = Puissance (les watts)
  • U = Tension (les volts)
  • R = résistance (de l’atomiseur en Ohms).

Tout est fondé sur la loi d’Ohm : P = U x U / R

Exemple 1 : Une résistance (R) de 1,5 Ohm, montée sur une batterie à tension (volt) fixe de 3,7 V donne : La puissance P = (3,7 x 3,7) / 1,5 =  9,12 watts (la puissance P = 9,12 watts).

Exemple 2 : Une résistance (R) 1,8 Ohm, la tension de la batterie est réglée à 4,2 V donne : La puissance P = (4,2 x 4,2) / 1,8 = 9,8 watts (la puissance P = 9,8 Watts) on vapotera à 9,8 W.

Ce calcul peut conforter dans le choix de la résistance la plus appropriée à son matériel.

6. LA QUETE DU SWEET SPOT

Ce graal du vapoteur, c’est le sweet spot la « zone de vape idéale » ou littéralement le « point sucré », point de confluence entre production de vapeur, saveur des arômes. Il peut être compris comme la bonne température à atteindre pour qu’un e-liquide rend le meilleur de lui-même et crée le maximum de sensation, et puissance du hit que ces variables permettent d’atteindre.

Si l’on augmente la tension (U), exprimée en Volts (V), on augmente la force du courant qui passe dans la résistance (R), exprimée en Ohms (Ω) pour produire plus de puissance (P), exprimée en Watts (W), le "débit d’énergie" à la sortie du circuit.

COMMENT LE TROUVER ?

La puissance est donc le rapport entre la tension (Volt) et la résistance de l’atomiseur. Autrement dit sur une batterie standard au voltage fixe, on peut augmenter la puissance en baissant la valeur de la résistance.
En V V, on va augmenter la tension en fonction de la valeur de la résistance pour atteindre la puissance voulue.
En W V, on indique la puissance désirée et le Mod ou batterie adapte la tension à la résistance.
Ni trop chaud, ni trop froid, plus la résistance (Ohm) sera faible et plus la tension (Volt) sera élevée, plus on réussit à dégager de la puissance (Watt).

  • P (Watt) = U (Volts) x 2 / R (Ohm) :

En vapant à 3,7 V sur une résistance de 1,5 Ω, on obtiendra 3,7 x 3,7 / 1,5 = 9,12 W.

Selon les goûts et les arômes, la zone de vape idéale se situe généralement entre 7 et 12 W (8 - 9 W, est une commune moyenne idéale).
Les e-liquides fruités, nécessitant une puissance (W) plus faible que les e-liquides gourmands.
En dessous 7 W, la production de vapeur et le hit seront limités, au-dessus 12 W, on risque le « throat hit », ce goût désagréable de brûlé, la mèche se consume ainsi que les arômes.

Manuel ou automatique :

Certains Mods ou batteries de e-cigarettes permettent de varier l’un ou l’autre, voire les deux. Le résultat final est le même, il s’agit avant tout d’une question de préférences et d’habitude.

Le V V permet de réguler le courant que l’on envoie dans l’atomiseur, sans considération de sa résistance. Au préalable, il faut donc vérifier sa valeur sur la batterie de la cigarette électronique ou du Mod.

Pour une résistance 2,2 Ω par exemple, selon le tableau, la zone de vape idéale se situera entre 4 V pour les e-liquides fluides et, jusqu’à 5 V pour les plus épais.

Une affaire de goût :

Le Mod ou batterie W V est donc plus simple à utiliser. Il permet de choisir la puissance finale désirée, le circuit se chargeant d’adapter la tension (Volt) nécessaire à la résistance. On indique 9 W et le Mod ou batterie se charge du reste.

Les goûts et les saveurs ne se discutent pas et la zone de vape idéale ou le "point sucré" est la variable subjective de l’équation.

Jeter un coup d’œil au simple tableau suffit à illustrer ces rapports de valeurs. La zone en vert clair correspond à la zone de vape idéale ou le "point sucré" entre 7 et 12 W.


Tension (volt) indicatif pour vaper autour de 7 W, pour un rendu proche des atomiseurs reconstructibles.

RésistanceVoltage
1.7 Ω - 1.9 Ω3.5 V - 3.7 V
2.1 Ω - 2.3 Ω3.9 V - 4.1 V
2.4 Ω - 2.6 Ω4.1 V - 4.3 V
2.6 Ω- 3.0 Ω4.3 V - 4.6 V

7. LE SUB OHM C’EST QUOI

Définition du Sub Ohm :

En ce moment, la tendance c'est le Sub Ohm. Les fabricants sortent des clearomiseurs et atomiseurs, des e-cigarettes et Mods proposant des résistances de plus en plus basses.

L’idée du Sub Ohm est de rechercher une chauffe intense et rapide de la résistance. Les atomiseurs Sub Ohm sont équipés de très basses résistances d’une valeur inférieure à 1 Ohm, pour des performances proches voire au-delà sur certains points, de celles d’atomiseurs reconstructibles.

La résistance est généralement composée d’une mèche à base de coton organique pour une alimentation en e-liquide et une capillarité optimale. Les atomiseurs se caractérisent également par la présence d’une gestion de flux d’air (AirFlow) pour un ressenti proche de certains atomiseurs reconstructibles. La puissance optimale d’utilisation se situe entre 15 W et 30 W. Ils génèrent une production de vapeur très abondante (gros nuages de vapeur en perspectifs), et un hit conséquent.

Le Sub Ohm apporte aussi quelques inconvénients, en particulier une dépréciation du rendu gustatif, la température de chauffe de la résistance est bien plus élevée que sur clearomiseurs avec une résistance standard. Donc, hausse très sensible de la température de la vapeur produite, une surconsommation de e-liquide et d’autonomie d'énergie.

Enfin si ! Il y a un intérêt, comme les sensations sont très fortes, on peut facilement descendre le niveau de nicotine sans ressentir de manque. A chacun de faire son choix de vape, mais surtout faire attention, il est impératif de respecter certaines règles de base. Ce type d'atomiseur (Sub-Ohm) doit être utilisé avec un matériel adapté, acceptant les résistances à 0,4 / 0,5 Ohm, batteries de e-cigarette ou Mods électroniques.

Nous recommandons leur usage sur des Mods mécaniques, couplés avec des accus protégés de type IMR appropriés, supportant un courant de décharge continu d’au moins 8,5 Ampères.

Listes des Mods électroniques compatible sur notre site :

Box Sigelei 100W SigeleiIstick 50W Eleaf
Itaste SVD 2 InnokinSubox Mini Kanger
Istick 40W TCEgo One XL Joyetech
Cloupor V2 Mini Box 30WKit Subox Nano
CF Sub Ohm AspireKit iStick 60W TC
Box IPV 2X 60W Pionner4youBox Cloupor Mini 50W TC
Istick 30W EleafKit Nebox 60W TC

8. CONNEXION : QUEL CLEAROMISEUR POUR MA BATTERIE

Les différentes connexion ou connectiques de clearomiseurs

Un clearomiseur et une batterie de e-cigarette ou batterie de Mod sont pourvus d’un pas de vis, pour réaliser une connexion. Deux types de connexion les plus répandus dans le monde de la e-cigarette :

  • Pas de vis eGo : le filetage intérieur d'un clearomiseur  et correspond au pas de vis extérieur pour une batterie .  
  • Pas de vis 510 : le filetage extérieur d'un clearomiseur  et correspond au pas de vis intérieur pour une batterie  ou un Mod

D’une manière générale, tous les clearomiseurs sont compatibles avec la majorité des batteries ou Mods. La connexion se fait avec pas de vis, eGo pour un filetage intérieur du clearomiseur, ou un pas de vis 510 pour le filetage extérieur.

      

    

Une batterie de type eGo / 510 peut accueillir tous types de clearomiseurs, car elle est dotée des 2 types de connexion, eGo (pas de vis extérieur) et 510 (pas de vis intérieur) sans besoin d'adaptateur.

Lorsque le clearomiseur (ou atomiseur) a une connexion 510  et que la batterie a une connexion eGo, des bagues "cache pas de vis" cylindrique ou conique permet de masquer le pas de vis restant apparent et disgracieux. Choisir l'une ou l'autre, en fonction du diamètre du clearomiseur ou atomiseur. 

  

Pour installer un clearomiseur (ou atomiseur) équipé d'un pas de vis eGo  sur une batterie ou le Mod est dotée d’un pas de vis 510 , un adaptateur eGo / 510 est nécessaire pour assurer la compatibilité des 2 éléments.

9. DUREE DE VIE D’UNE RESISTANCE et QUAND LA CHANGER

La durée  de vie d’une résistance dépend de plusieurs facteurs :

  • Le type de résistance ainsi que la valeur de la résistance utilisée.
  • La tension (Volts) de la batterie.
  • La fréquence d’utilisation.
  • La durée des aspirations ou inhalations.
  • Le e-liquide utilisé, certains riches en VG nécessitent des changements plus réguliers et plus fréquents.

Il est important de noter, que la tension de la batterie va faire chauffer la résistance de manières différentes, selon le réglage choisi. Plus la tension (Volts) de la batterie est élevée et plus la résistance chauffe.

A terme un dépôt résiduel se forme autour du fil résistif et de la mèche. Ainsi, la durée de vie de cette dernière pourra diminuer, en fonction du réglage de la batterie, par un e-liquide chauffant plus, et de subir des variations de température plus importantes.

Certains e-liquides, selon leur composition et leur teneur en glycérine végétale (VG) pourront contribuer à créer un dépôt plus important et plus rapidement.

Plusieurs signes distinctifs indiquent quand changer la résistance :

  • Perte de saveur et moins de hit. La surface de chauffe est moindre, due aux dépôts de résidus formés autour de la résistance.
  • Vapeur moins dense, aspiration plus longue et plus forte sur la e-cigarette.
  • Lors de l’inhalation, un ressenti âcre dans la bouche.
  • Le e-liquide à tendance à se foncer, dû aux dépôts de résidus en se mélangeant au e-liquide.

En guise de référence, on peut choisir de changer la résistance toutes les deux à trois semaines voire un mois, tout dépend de la fréquence de vapotage et de l’entretien du matériel.

Mais encore une fois, cela reste très subjectif, c’est le palais qui sert de juge !

10. COMMENT ENTRETENIR SON CLEAROMISEUR

L’entretien fait partie des tâches courantes pour profiter pleinement et le plus longtemps possible de façon optimale son clearomiseur. Cela permettra d’éviter les mauvaises surprises et peut prolonger sensiblement la durée de vie des résistances.

Nous conseillons d’effectuer régulièrement un nettoyage complet des pièces qui le compose, et également, lorsque l’on opte pour un nouvel arôme d’e-liquide. Il peut paraître anodin mais certains e-liquides comme les menthols, ou à base d’agrumes, sont susceptibles de venir parasiter les nouveaux e-liquides.

  • Dévisser le clearomiseur de la batterie ou du Mod.
  • Démonter de façon organisée chacune des pièces (primordiales pour remonter facilement l’ensemble après le nettoyage).
  • Nettoyer à l’eau chaude, éventuellement ajouter quelques gouttes de produit pour vaisselle.
  • Rincer plusieurs fois à l’eau tiède.
  • Laisser sécher à l’air libre sur un tissu ou du papier absorbant l’ensemble des pièces.

Astuce au vinaigre blanc :

  • Rincer à l’eau chaude chacune des pièces.
  • Laisser tremper (résistance comprise) pour retirer tous les résidus et goûts parasites, une demie-journée (12 heures).
  • Rincer plusieurs fois sous l’eau tiède.
  • Veiller à bien sécher l’ensemble des pièces sur un tissu ou du papier absorbant.
  • Eviter impérativement de mettre du e-liquide sur des mèches mouillées.

Entretien de la résistance à l’eau oxygénée :

  • Placer la résistance dans un récipient et recouvrir d’eau
  • Ajouter 3 à 4 cuillères à soupe (30 à 40 ml) d’eau oxygénée à 10 volumes (pour usage externe)
  • Porter à ébullition pendant 10 minutes
  • Rincer plusieurs fois à l’eau tiède
  • Laisser sécher sur du papier absorbant pendant une nuit.

Il est impératif que les mèches soient bien sèches avant de les réutiliser.

11. REMPLIR UN CLEAROMISEUR

Remplissage d’un clearomiseur par le haut (résistance Top Coil)

Les clearomiseurs "Top Coil", la résistance est placée en haut côté drip tip exige un remplissage par le haut :

  • Dévisser le drip tip
  • Incliner le réservoir de 45° (facilite le remplissage)
  • Verser le liquide le long de la paroi interne
  • Revisser le drip tip
  • Coucher le clearomiseur le temps que les mèches s’imprègnent en e-liquide (environ 30 minutes).

Remplissage d’un clearomiseur par le bas (résistance Bottom coil)

Les clearomiseurs "Bottom Coil" la résistance est placée en bas du réservoir (côté batterie) exige un remplissage par le bas :

  • Positionner le clearomiseur drip tip orienté vers le bas
  • Dévisser la partie inférieure qui comprend la base et la résistance
  • Incliner le réservoir pour faciliter le remplissage
  • Verser le e-liquide le long de la paroi interne en évitant le tube central (cheminée)
  • Revisser la base inférieure sur le clearomiseur (vérifier le serrage de la résistance sur la base)
  • Laisser le clearomiseur à la vertical environ 3 à 5 minutes avant de vapoter
  • Lors du premier remplissage il est recommandé d’amorcer la résistance.

                          

Amorcer le clearomiseur :

Lors du premier remplissage et après chaque changement, il est recommandé d’amorcer la résistance.

Effectuer quelques aspirations par le drip tip (sans activer le switch de la batterie) tout en bouchant les petits trous d’arrivée d’air (AirFlow) situé sur la base, on verra des bulles d’air remontées le long du réservoir. Sans cette amorce, on obtient un goût de brulé (résistance chauffant sans e-liquide).

Conseils : La cheminée (tube métallique) située au centre du clearomiseur permet d’amener la vapeur de la chambre d’atomisation jusqu’à l’embout buccal (drip tip). Il est essentiel d’éviter tout contact de e-liquide à l'intérieur de cette cheminée lors du remplissage.

Lors du remplissage ou changement de la résistance, vérifier que la résistance est bien vissée sur la base et que les joints sont bien en place, cela évite les désagréments d’éventuelles fuites.

12. CHANGER LA RESISTANCE D’UN CLEAROMISEUR

Changement de la résistance (Top Coil) résistance placée en haut du clearomiseur

  • Dévisser le drip tip du clearomiseur
  • Retirer la résistance à l’aide d’un papier absorbant, il reste toujours du e-liquide dessus
  • Placer une nouvelle résistance
  • Remplir le réservoir en e-liquide
  • Revisser le drip tip

Changement de la résistance (Bottom Coil) résistance placée en bas du clearomiseur

  • Positionner le clearomiseur drip tip orienté vers le bas
  • Dévisser la base inférieure du clearomiseur
  • Dévisser la résistance de la base
  • Visser une nouvelle résistance sur la base
  • Si besoin, remplir le réservoir en e-liquide
  • Revisser la base (+ la résistance) sous le réservoir
  • Patienter quelques minutes, clearomiseur à la verticale, avant de vapoter ou amorcer la résistance.

13. EVITER LE GOÛT DE BRÛLE (DRY HIT) OU PARASITE

Il est très désagréable d’avoir des goûts parasites et pour éviter ces mauvaises surprises, voici quelques conseils pour limiter voire éviter ces faits.

  • Ne pas faire chauffer une résistance sans liquide. Lors du premier remplissage du clearomiseur et à chaque remplacement d’une nouvelle résistance, s’assurer que cette dernière est bien alimentée en e-liquide, soit en l’amorçant ou en patientant quelques minutes le temps que les mèches soient bien imprégnées avant de vapoter.
  • Respecter l’impédance (valeur) de la résistance et le réglage de la tension (volt) de la batterie. Si la résistance est trop faible par rapport à la tension (volt) de la batterie, une chauffe trop importante va vaporiser plus rapidement le e-liquide que la capacité d’absorption de la résistance. La résistance va chauffer sans liquide.
  • Lors du remplacement une nouvelle résistance (et après l’avoir amorcé) il est préférable de vapoter à une faible puissance puis de l’augmenter progressivement pour atteindre son point de vape.
  • Surveiller la quantité de liquide dans le réservoir. Effectivement, si les mèches ne sont plus suffisamment imprégnées en e-liquide, c’est le "Dry Hit" (goût de brûlé) assuré.
  • Des aspirations fortes et successives sur la e-cigarette, les mèches n’ont pas le temps de s’imbiber correctement entre les bouffées, la résistance chauffe sans liquide ou pas suffisamment.
  • Nettoyer régulièrement et entièrement le clearomiseur. Cela permet de ne pas avoir, en cas de changement de saveur, un goût parasite.

14. COMMENT EVITER LES "GLOUGLOUS" ET LES FUITES

Les glouglous sont souvent liés à :

  • Le e-liquide a trouvé sa place dans la cheminée (tube central). Cela se produit fréquemment lors du remplissage, il faut donc faire très attention à ne pas dépasser la hauteur du tube central lors de l'intervention. Pour résoudre le problème, retirer le liquide dans la cheminée, il est inutile de vider le réservoir, il suffit d’enrouler la base dans un tissu ou du papier essuie tout et souffler fort dans l’embout buccal et éventuellement passer un coton-tige.
  • Nettoyer régulièrement la cheminée à l’intérieure avec de l’essuie tout, ainsi que l’intérieur du drip tip.
  • Augmenter la puissance de la batterie, il est possible que la résistance ne chauffe pas suffisamment le e-liquide.
  • Les glouglous persistent, le problème peut venir d’une résistance défectueuse, son remplacement est nécessaire et ainsi régler le problème.
  • La manière de vapoter, contrairement à une cigarette classique, les inspirations sont plus longues et plus lentes avec une cigarette traditionnelle. Laisser le temps au e-liquide d’être totalement vaporisé ou déclancher la batterie 1 à 2 secondes avant d'aspirer. Une inspiration forte et rapide risque d’amener le liquide non vaporisé dans la cheminée et provoquer des glouglous ainsi que des remontées de e-liquide.

Pour éviter les fuites :

  • Bien amorcer la résistance pour qu’elle s’imprègne correctement lors du premier remplissage et à chaque remplacement de résistance.
  • Adapter la puissance de la batterie ou Mod, à la valeur de la résistance. Une puissance trop élevée peut entrainer un Dry Hit (goût de brûlé), mais le contraire, une puissance trop faible peut entrainer une remontée en e-liquide car il n'a pas eu le temps d'être chauffé.
  • Il est essentiel de respecter le niveau en e-liquide dans le réservoir, jamais au dessus du niveau de la cheminée.
  • Lors du remplissage et à chaque changement de la résistance, vérifier que les joints toriques soient en place et le serrage de la résistance suffisant avant de revisser l’embase sur le clearomiseur. Un joint usé ou mal positionné peut-être source de fuite.

avis client livraison offerte fidelite paiement securise